frais dépotage

frais dépotage

Prestation

 

Concernant la partie prestation, le GIE GVA n’intervient pas.

 

La libre concurrence entre les professionnels est totale et la prestation sera effectuée come d’habitude. En revanche, faire appel à un professionnel de l’assainissement adhérent au GIE GVA est un gage de qualité car nous effectuons pour lui une veille technologique et juridique afin de toujours répondre au mieux à vos problèmes.

 

De plus, le GIE GVA impose à ses adhérents une prestation « à minima » qui vous garantie, en plus de la prestation de pompage / débouchage, un contrôle de l’intégrité de la fosse, du bon écoulement, des aérations et de l’absorption du drain. Si un de ces quatre points essentiel de votre installation ne fonctionne pas, le professionnel adhérent vous le signalera et vous conseillera en vu du bon déroulement du contrôle par le SPANC.

Traitement

 

C’est dans la partie traitement que le GIE GVA concentre son action.

 

En effet, la loi sur les déchets de 1992 a introduit le principe pollueur / payeur. C'est-à-dire que tout producteur de déchet doit en assumer les coûts de traitement.

 

Afin de sortir la profession varoise de l’absence de centre de traitement pour vos déchets d’assainissement, le GIE GVA a œuvré pour faire apparaitre des aires de dépotage qui permettent aux stations d’épuration (STEP) de recevoir et traiter vos matières de vidange.

Puis, afin de laisser les professionnels se consacrer à leurs activités, le GIE GVA a signé des conventions de dépotage avec les STEP qui fixent pour ses adhérents les meilleures conditions de réception et de traitement.

 

C’est pourquoi, le professionnel va collecter les frais de traitement chez le particulier, les reverser au GIE GVA qui se chargera de régler les factures de toutes les STEP conventionnées.

 

Interface, facturation, négociation sont donc concentrées entre les STEP et le GIE GVA, libérant d’autant le professionnel de l’assainissement.

 

Il est cependant indispensable de savoir que même avec ce nouveau coût de traitement, un assainissement non collectif reste moins onéreux qu’un raccordement au tout à l’égout.